Apprenez les techniques fondamentales du SEO pour être en première position sur Google

SEO

Le trafic sur votre site web est insuffisant et vous voulez savoir comment y remédier ?


Eh bien, voici la réponse : optimiser votre site pour les moteurs de recherche (SEO).


Avec près de 1,84 milliards de sites web actifs au début de l'année 2021 selon une étude de Live Stats, rendre visible votre site web peut sembler être une tâche impossible.


Ce dont vous avez besoin, c’est de générer du trafic sur votre site.


Or si vous voulez qu'il y ait du trafic, mais que votre site est trop difficile à trouver, tout le monde ira voir ailleurs et personne ne visitera votre site.


Vous devez donc rendre votre site web plus accessible en fournissant des routes plus faciles et plus directes vers votre destination.


Dans des circonstances normales, un exemple de solution consiste à construire une sorte d’autoroute qui mène à votre site, pour que votre public dispose d'un chemin direct et rapide vers votre business.


Dans le jargon du marketing digital, nous appelons ces autoroutes des techniques d'optimisation des moteurs de recherche.


Si elles sont utilisées correctement, votre site web peut atteindre le sommet des classements en un rien de temps.


Voici un article qui vous apprend tout ce que vous devez savoir sur le référencement, en particulier les meilleures pratiques que tout débutant en référencement aimerait maîtriser !

1. Qu'est-ce que le référencement ?

Référencement SEO : optimiser son site web

L'optimisation pour les moteurs de recherche est définie comme le processus permettant à votre site web d'être mieux classé dans les résultats organiques des moteurs de recherche.


Ces résultats organiques correspondent à la section non payante et elle diffère de la section payante qui se trouve tout en haut des résultats de recherche.


Selon SEMrush, 70 à 80 % des personnes qui font une requête sur les moteurs de recherche ignorent les annonces payantes et passent directement aux résultats organiques.


Par conséquent, non seulement il est moins coûteux de se concentrer sur les résultats organiques, mais cela peut aussi se traduire par un trafic plus important.


Le problème avec la section organique est que, pour réussir, votre site doit être le mieux référencé possible.


Rien que sur la première page, les cinq premiers résultats organiques représentent 67,6 % de tous les clics.


Donc, si votre page n'est pas bien classée, vous avez peu de chances d'obtenir beaucoup de trafic.


Et pour la plupart des business, plus de trafic signifie plus d'argent.


C'est pourquoi toutes les entreprises ont besoin d'une stratégie SEO.


Mais ne vous en faites pas, nous avons des techniques de référencement qui peuvent améliorer considérablement vos chances de réussir.

1.1. Comment fonctionne un moteur de recherche ?

Comment fonctionne un moteur de recherche

Comment fonctionne un moteur de recherche

Pour comprendre ces techniques, vous devez d'abord comprendre le fonctionnement des moteurs de recherche.

  • Crawling

Avant même qu'une recherche n'ait été effectuée, les moteurs de recherche envoient des crawlers(également appelés araignées) pour parcourir le web à la recherche de contenus pertinents, qu'il s'agisse de textes, de vidéos, de PDF ou d'images.


Pour plus d'efficacité, les crawlers trouvent des liens pertinents, puis recherchent d'autres liens sur ces pages web.

  • Indexation

Une fois qu'ils ont terminé, les crawlers prennent toutes les URL qu'ils ont collectées et les ajoutent à l'index du moteur de recherche.


Il s'agit d'une base de données massive de tout le contenu organisé, de sorte qu'à la seconde où un utilisateur appuie sur la touche Entrée lors d'une recherche, le moteur de recherche sait exactement où trouver la réponse à la requête.


Ensuite, cet index est affiché sur les pages de résultats des moteurs de recherche. 


On appelle cela la SERP (search engine result page).

  • Classement

Les moteurs de recherche classent le contenu de l'index pour s'assurer d’avoir accès au contenu le plus pertinent le plus rapidement possible.


En utilisant un algorithme qui s'améliore constamment, les moteurs de recherche ont un ensemble de critères selon lesquels ils classent votre site.


Les moteurs de recherche recherchent l'autorité, la pertinence et la confiance.


Malgré l'évolution de l'algorithme, il existe des éléments fixes auxquels les moteurs de recherche accordent la priorité :

  • Les mots-clés : le contenu qui contient des mots-clés relatif à la recherche démontrent la pertinence du site.
  • Le contenu : un contenu de qualité et de valeur a de l'autorité dans son domaine.
  • Liens : l'utilisation de backlinks et d'interlinks prouve que le contenu est digne de confiance car d'autres sources peuvent corroborer votre contenu.
  • Expérience utilisateur (UX) : votre expérience utilisateur influence la façon dont l'utilisateur interagit avec votre site et indique aux moteurs de recherche si vous méritez ou non un classement élevé.

Les grands principes d'une stratégie de référencement entourent ces concepts et les utilisent à votre avantage, en utilisant l'algorithme des moteurs de recherche comme ligne directrice.


Décryptons maintenant ces stratégies de manière beaucoup plus détaillée.

2. La recherche de mots-clés

Rechercher des mots-clés pour optimiser son positionnement sur le web

Rechercher des mots-clés pour optimiser son positionnement sur le web

Les mots clés doivent apparaître à deux endroits dans le référencement : dans la recherche d'un internaute et dans votre contenu.


Lorsqu'un crawler parcourt votre site web, il prend les mots clés de la recherche et les fait correspondre aux mots de votre contenu.


Plus ils correspondent, plus vous avez de chance d’amliorer votre classement sur les pages de résultats des moteurs de recherche !


Mais c'est alors que survient l'erreur fatale des mots-clés non pertinents et du bourrage de mots-clés.


Que feriez-vous si vous cliquiez sur un site très bien classé et que vous découvriez qu'il n'a rien à voir avec la requête de votre recherche ?


Vous quitteriez probablement le site en un claquement de doigts !


Quand des sites tentent de manipuler l'algorithme pour être mieux classés, mais que cela finit par leur nuire davantage, on parle de tactique de black-hat SEO.


Certaines personnes pensent qu’incorporer les mots clés dans chaque phrase pour que ça corresponde aux mots clés de la recherche permet d'obtenir un meilleur classement.


Ou pire, ils pensent qu’utiliser une variété de mots-clés qui ne correspondent pas à leur contenu mais qui correspond à plus de mots-clés de la recherche aura le même effet.


C'est terriblement faux !


Non seulement le bourrage de mots-clés gâche l'expérience de l'utilisateur, mais il est également condamné par les moteurs de recherche.


Si vous êtes pris en flagrant délit de bourrage de mots-clés, vous risquez des pénalités de Google, c'est-à-dire de déclencher des sanctions néfastes pour votre référencement qui feront disparaître votre page des SERP(page de résultats du moteur de recherche).


Ainsi, lorsque vous choisissez vos mots-clés, n'oubliez pas de rester pertinent, précis et honnête.

2.1. Comment trouver le mot-clé parfait

Maintenant que vous savez ce qu'il ne faut pas faire, voici les méthodes de recherche les plus efficaces pour vous aider à déterminer vos mots-clés :

  • L'intention de recherche
Search intent

Les différents types d’intention de recherche des utilisateurs

L'intention de recherche est l'intention de l'utilisateur chaque fois qu'il effectue une recherche.


Il existe trois types d'intention de recherche :

  • Navigationnelle : l'utilisateur a besoin d'accéder à un site web spécifique et inclut des expressions telles que "nom de la marque", "avis", "près de chez moi", "coût de" et "nom du service/produit".
  • Informationnelle : l'utilisateur essaie d'en savoir plus sur un sujet et se concentre davantage sur des questions telles que "qu'est-ce que c'est", "comment faire", "guide" et "tutoriel".
  • Transactionnelle : l'utilisateur veut faire quelque chose et utilise des mots comme "acheter", "télécharger", "commander", "offres" et "à vendre".

Comprendre comment votre entreprise et votre contenu s'inscrivent dans ces différentes intentions de recherche peut vous aider à trouver la bonne formulation de vos mots clés.

  • SERP
Page de résultats de recherche Google sur mobile

Page de résultats de recherche Google sur mobile

La méthode de recherche suivante va directement à la source, en analysant les pages de résultats des moteurs de recherche sur lesquelles vous essayez d'être bien classé.


Grâce à cette méthode, vous pouvez connaître de quelle manière les sites classés dans les premiers rangs ont obtenu leur place.


Recherchez les mots-clés communs dans les méta-titles et prêtez attention aux différents mots qui permettent à chaque site de se démarquer.


Ces méta-titles permettent de présenter la page d’un site internet qui répond à la requête de l’internaute.


Ils sont visibles dans les SERP des moteurs de recherche et ont pour but d’informer et d'inciter l'internaute à cliquer pour consulter la page web associées au méta-title.


Notez la longueur des méta-titles : 50% des requêtes contiennent 4 mots ou plus, selon Casie Gillette, directrice de KoMarketing.


Parcourez également la section "Autres questions posées" ou la fonction d'autocomplétion de la page de résultats du moteur de recherche, pour vous faire une idée des autres requêtes liées à vos mots clés, ce qui vous permettra de mieux connaître l'intention de recherche de votre cible.

  • Volume de recherche
Plateforme d’analyse du volume de recherche par mots-clés

Plateforme d’analyse du volume de recherche par mots-clés

Le volume de recherche correspond au nombre de recherches effectuées pour un mot clé particulier au cours d'une période donnée.


Si un mot-clé a un faible volume de recherche, cela signifie que personne ne le recherche.


Si le volume de recherche d'un mot clé est élevé, toutes les pages web tenteront de l'utiliser, y compris celles de vos concurrents les plus acharnés.


La clé est de trouver un équilibre.


Vous avez besoin d'un mot-clé dont le volume de recherche est suffisamment élevé pour qu’un grand nombre de personnes le recherchent, mais suffisamment faible et spécifique pour que votre concurrence ne soit pas trop forte.


Vous pouvez examiner la Keyword Difficulty : une mesure qui évalue un mot-clé sur une échelle de 0 à 100.


Plus le score est élevé, plus il est difficile de se classer premier pour ce mot clé.


Il convient de noter que le volume de recherche d'un mot clé varie également en fonction de la période de l'année.


Par exemple, le mot-clé Halloween monte en flèche vers la fin du mois d'octobre mais redescend quelques semaines plus tard.

2.2. Outils gratuits de recherche de mots-clés

Entrepreneur qui jette des billets

Le choix de vos mots-clés peut encore sembler une tâche ardue, mais, heureusement pour vous, il existe des outils sur Internet pour vous aider !

2.2.1. Google Keyword Planner

Google Keyword Planner est généralement le point de départ de la recherche en raison de sa simplicité et de son accessibilité.


En commençant par donner plus de détails sur votre activité à l’outil, le planificateur de mots-clés de Google vous offre un grand nombre d'informations complètes et utiles sur les mots-clés que vous avez choisis.


Il peut parfois être difficile de comprendre chaque information et de savoir ce qu'il faut en faire. 


Voici donc un guide sur la façon d'utiliser Google Keyword Plannerpour vous aider.

2.2.2. Google Trends

Google Trends adopte une approche plus unidimensionnelle de vos mots-clés, en se concentrant sur le moment et l'endroit où les mots-clés sont utilisés.


Il peut être un outil essentiel pour programmer votre contenu en fonction des tendances de l'année.

2.2.3. Answer The Public

Answer The Public est parfait pour la recherche de requêtes.


Avec son affichage ergonomique et attractif, Answer The Public crée des cartes mentales complètes, séparant les phrases de mots clés en questions, prépositions, comparaisons et lettres.

2.2.4. Scout Suggest

SEO Scout dispose d'un outil gratuit de suggestion de mots-clés appelé Scout Suggest.


Bien que cette solution soit l’un des outils de mots-clés les moins connus, cela ne la rend pas moins efficace.


Scout Suggest s'adresse aussi davantage aux requêtes, en les organisant par groupes et en les associant à d'autres mots-clés, de sorte que vous puissiez affiner votre choix de mots-clés.

2.3. Outils de mots-clés payants

Ahrefs et SEMrush : des outils de mots-clés payants

Ahrefs et SEMrush : des outils de mots-clés payants

Les outils que je viens de vous présenter ont l'avantage évident d'être gratuits, mais cela ne doit pas vous dissuader d’utiliser d’autres outils payants.


Certains outils de mots clés payants valent vraiment le coup !


Comme Ahrefs et SEMRush par exemple.


Bien qu'Ahrefs offre également un générateur de mots-clés gratuit, il n'a rien à voir avec le véritable outil : le Keyword Explorer.


Voici un bref aperçu des caractéristiques de Keyword Explorer :

  • Des milliers de suggestions de mots-clés.
  • Les données peuvent provenir de 10 moteurs de recherche différents et de 171 pays dans le monde.
  • Des volumes de recherche exacts.
  • Un score de Keyword Difficulty et d'autres mesures utiles telles que le taux de clic.
  • Un chercheur de "sujet parent" pour votre mot-clé.
  • Aperçu des SERP et historique des positions.

En vous inscrivant, vous bénéficiez non seulement d'une fonctionnalité de mots-clés, mais aussi de tous les autres services proposés par Ahrefs.


La gamme tarifaire propose quatre offres différentes, allant de 99 $ (environ 82 €) par mois à 999 $ (environ 834 €) par mois.


SEMRush offre non pas une, mais quatre fonctions de recherche de mots-clés.


A savoir, Keyword Overview, Keyword Magic Tool, Keyword Manager, et Organic Traffic Insights, chacune offrant une perspective unique.


Comme Ahrefs, pour avoir accès aux outils de recherche de mots-clés, vous devez acheter le pack complet qui comprend des outils pour soutenir chaque aspect de votre activité.


Avec trois offres différentes, les prix de SEMRush vont de 119,95 $ (environ 100 €) à 449,95 $ (environ 375 €) par mois.


Voici un article comparant Ahref et SEMRush pour vous aider à mieux comprendre les deux outils.


L'utilisation de ces outils pour mieux comprendre vos mots-clés et la façon de les utiliser donnera à tout débutant en SEO un avantage supplémentaire sur le reste de la concurrence.

3. Création de contenu

La création de contenu est la clé de votre référencement

La création de contenu est la clé de votre référencement

Comme l'a dit un jour Bill Gates, "Le contenu est roi !".


Le contenu est devenu l'un des principaux moyens de permettre à votre entreprise de gagner en visibilité.


En fait, 72 % des spécialistes du marketing digital affirment que le marketing de contenu est leur tactique de référencement la plus efficace.


Vous pouvez le constater par vous-même : essayez de rechercher n'importe quoi dans un moteur de recherche et voyez ce qui apparaît.


Il y a de fortes chances qu'il s'agisse principalement de blogs, d'articles, de revues, de journaux, de vidéos, d'images, de listes ou d'infographies.


Le contenu domine les SERP, il faut donc que votre contenu soit entièrement optimisé pour pouvoir être compétitif.

3.1. Créez du contenu pour les utilisateurs et les moteurs de recherche

Créez du contenu

Créez du contenu

Si vous ne vous adressez qu'à vos utilisateurs, votre contenu ne sera jamais suffisamment bien classé pour être vu.


Si vous vous adressez uniquement aux moteurs de recherche, personne ne voudra le lire, ce qui augmentera votre taux de rebond et, en fin de compte, diminuera votre classement.


Voici votre dilemme : comment satisfaire à la fois les utilisateurs et les moteurs de recherche ?


Voici une phrase qui s'applique à la fois aux utilisateurs et aux moteurs de recherche : "la qualité est la clé".


Commençons par l'utilisateur, mieux connu sous le nom de votre public cible.


Votre public cible est le groupe de personnes qui ont le potentiel d'acheter votre offre.


Vous devez identifier et apprendre à connaître votre public cible pour mieux personnaliser votre contenu.


La meilleure façon d'y parvenir est de faire des recherches : apprenez tout ce que vous pouvez sur vos clients actuels ainsi que sur vos concurrents, en utilisant des mots-clés, des SERP, des pages web, des enquêtes et des groupes de discussion.


Utilisez ensuite ces informations pour cibler directement votre public en créant un contenu spécialement conçu pour lui.


Voici d'autres éléments importants à garder à l'esprit :

  • La longueur du contenu : des études ont montré que les utilisateurs préfèrent les contenus longs, entre 2000 et 5000 mots. En revanche, la longueur du contenu dépend surtout de la requête que vous ciblez. Certaines d’entre elles nécessitent un guide de 3000 mots alors que pour d’autres 500 mots suffisent. Il ne faut donc pas se fixer sur un nombre de mots mais plutôt analyser chaque requête pour déterminer si c’est un sujet plutôt long ou court à traiter. Pour cela, une méthode efficace et rapide consiste à taper la requête sur google et d’analyser la SERP.
  • La mise en forme : en intégrant des espaces blancs et en utilisant différents styles de texte et des listes, vous pouvez améliorer considérablement la lisibilité de votre contenu.
  • Les mises à jour régulières ou la publication de contenu permanent : vous pouvez soit mettre à jour votre contenu régulièrement pour qu'il reste pertinent, soit créer un contenu permanent pour qu'il reste pertinent sur une longue période.

Bien que votre classement dans les moteurs de recherche dépende fortement de votre expérience utilisateur, il existe également certaines approches techniques que les moteurs de recherche apprécieront.


Les mots-clés, comme vous le savez maintenant, sont des éléments pour lesquels les moteurs de recherche sont à l'affût en permanence, mais examinons d'autres moyens.

3.1.1. Renforcer vos meta-titles, balises H, méta-descriptions et sous-titres

Renforcez vos meta-titles, balises H, méta-descriptions et sous-titres

Renforcez vos meta-titles, balises H, méta-descriptions et sous-titres

Ces trois termes peuvent sembler tous signifier la même chose, mais votre stratégie de référencement peut changer du tout au tout si vous connaissez la différence entre chacun d’entre eux et que vous savez comment les utiliser.


Une chose qu'ils ont en commun c’est qu'ils font tous partie du code HTML et sont connus sous le nom de balises HTML.


Certains critères de ces méta-balises sont favorisés par les moteurs de recherche.


En voici la liste :

  • Meta-title

C'est la première chose qu'un utilisateur voit de votre page web sur la page de résultats du moteur de recherche.


La structure la plus efficace de votre méta-title est composée de 50 à 60 caractères, en comptant l’espace où vous placez votre mot-clé principal au début.


La structure la plus efficace de votre méta-title comporte entre 50 et 60 caractères, espaces compris. Votre mot clé principal est à placer au début du méta-title.


Par exemple, le meta-title de cet article est "Meilleures pratiques SEO : le guide complet pour les débutants".

  • Balise H1

Votre H1 est le premier titre qui se trouve en haut de votre page web


Il doit être différent de votre meta-title.


Il est généralement un peu plus long et utilise des mots-clés à longue traîne : des mots clés qui représentent un faible volume de recherche.


Le H1 de cet article est "Apprenez les techniques fondamentales du référencement pour être en première position sur Google".

  • Méta-description

Il s'agit d'un résumé de votre page web qui s'affiche souvent sous le méta-title dans les SERP.


Tout en ne dépassant pas une longueur comprise entre 50 et 160 caractères, vous devez utiliser vos mots clés et un langage attrayant.


La méta-description de cet article est la suivante : "Vous débutez en SEO et vous souhaitez apprendre à maîtriser les techniques de référencement ? 


Voici un guide complet de toutes les meilleures pratiques SEO pour avoir une longueur d'avance"

  • Sous-titres

Ils sont constitués de vos titres de H2 à H6.


Les titres H2 sont utilisés pour séparer le contenu afin de le rendre plus facile à parcourir et à lire, en mettant l'accent sur les informations importantes.


Les titres H3 sont généralement des sous-points du titre H2 que vous pouvez développer rapidement.


Le classement des titres est hiérarchique, le H1 étant le titre le plus important, qui n'apparaît qu'une seule fois dans le contenu, jusqu’au titre H6 qui correspond aux titres les moins importants.

3.1.2. Optimiser les images

Optimisez les images avec des balises alt

Optimisez les images avec des balises alt

L'ajout d'images à votre contenu ne sert pas uniquement à décorer votre texte, mais peut créer un autre chemin vers votre contenu.


Tout d'abord, vous devez choisir le bon format - les formats les plus courants sont JPEG, PNG et WebP.


Ensuite, si votre image est trop grande, elle ralentira votre page web, ce qui est un cauchemar pour le référencement !


Voici des outils pour compresser vos images :

Le nom du fichier est également très important. Choisissez-en un simple avec une structure "mot-clé1-mot-clé2-mot-clé3".


Enfin, lorsque vous rédigez votre balise alt ou votre texte alternatif, n'oubliez pas que c'est le seul moyen pour les moteurs de recherche de "voir" votre image et que vous devez donc être aussi précis que possible.


Le texte alternatif permet de décrire ce que contient l’image et doit comporter environ 4 à 5 mots clés correspondants à celle-ci.

3.1.3. Sémantique

Attention à la sémantique de votre contenu pour améliorer le référencement

Attention à la sémantique de votre contenu pour améliorer le référencement

La sémantique se définit par l'étude des significations.


En termes de référencement, cela fait référence à la pratique consistant à ajouter plus de sens à votre contenu en se concentrant davantage sur les sujets que sur les mots clés.


L'objectif est d'étendre la portée de vos pages web et de les rendre plus pertinentes pour les recherches, y compris toutes les recherches futures.


Voici cinq aspects du référencement sémantique :

  • Rédigez un contenu d'actualité : vous pouvez le faire en élargissant vos mots-clés pour inclure des mots-clés connexes sous le même sujet, qui correspondent à des mots-clés plus pertinents.
  • Tenez compte des questions connexes : en anticipant la prochaine question que votre lecteur pourrait poser, vous pouvez soit y répondre directement, soit l'envoyer vers une autre page qui y répond par le biais d'un lien.
  • Utilisez différentes variations de la même phrase de mots clés : qu'il s'agisse d'un "s" ajouté après un mot ou du remplacement d'un mot, cette variation augmente vos chances de correspondance avec les mots clés de l'utilisateur.
  • Optimisez votre site pour la recherche vocale: si vous utilisez davantage de mots clés à longue traîne, vous avez plus de chances de répondre aux requêtes vocales, de plus en plus populaires. La tendance démontre qu’un tiers des mobinautes utilisent la recherche vocale pour effectuer des recherches sur leur smartphone en 2021.
  • Visez la position 0 : il s'agit des extraits de contenu qui apparaissent en haut d'une SERP mais qui ne font pas partie du système de classement et qui sont obtenus en répondant bien à plusieurs questions dans un même sujet.
Capture d’écran de la position 0 sur les SERP

Capture d’écran de la position 0 sur les SERP

3.1.4. Choisissez des sujets et non des mots-clés

Choisissez des sujets et non des mots-clés

Choisissez des sujets et non des mots-clés

Bien que la recherche de mots-clés soit un outil inestimable pour tous les aspects du référencement, il y a des domaines où se concentrer sur les mots-clés peut vous porter préjudice.


C'est le cas de votre contenu, par exemple.


Vous ne pouvez pas créer un nouveau contenu pour chaque mot clé, sinon vous écrirez sur la même chose à chaque fois.


Imaginons que vous écriviez un article de blog sur "comment améliorer votre SEO", puis un autre sur "comment améliorer votre référencement sur google".


Le contenu et les mots-clés de chacun de ces articles se chevaucheront largement, et ils finiront très probablement par se faire concurrence.


C'est là que la rédaction de contenu thématique entre en jeu.


Cela consiste à dédier un thème unique et différent pour chaque page de votre site, c’est-à-dire à l’optimiser sur un seul mot clé principal.


Lorsque vous rédigez un contenu thématique, vous pouvez mélanger ces deux mots-clés à longue traîne et d'autres pour créer un contenu basé sur un thème général plutôt que sur un sujet spécifique.


Cela signifie que vous êtes susceptible de correspondre à un plus grand nombre de mots clés, ce qui augmente la pertinence et le classement de votre article.

3.1.5. Utilisez le maillage interne et externe

Utilisez des liens internes et externes

Utilisez des liens internes et externes

Bien que les liens internes qui redirigent vers d’autres contenus de votre propre site et les liens externes qui dirigent vers le contenu de sites tiers, soient principalement ajoutés au contenu pour aider l'utilisateur à en savoir plus, ils jouent également un rôle subtil dans les techniques de référencement.


Le maillage interne consiste à ajouter des liens vers d’autres contenus de votre site.


Ils jouent un rôle essentiel pour les crawlers, qui suivent les liens internes en explorant de plus en plus profondément le contenu de votre site, augmentant ainsi le nombre de pages web indexées sur votre site.


Cela est évidemment bénéfique, car vous êtes mieux classé et votre page web apparaît plus rapidement après une recherche.


Le maillage externe est créé lorsque vous liez un autre site web à votre contenu.


En faisant cela, vous améliorez votre fiabilité, car l'utilisateur croit que vous êtes un expert impartial et honnête, ce qui vous donne quelques points supplémentaires auprès du moteur de recherche.


Les moteurs de recherche ont également une meilleure idée du contenu de votre site, en analysant les liens que vous associez à votre contenu.


Vous pouvez également espérer que quelqu'un attache un lien externe vers votre contenu, ce qui est une excellente opportunité pour toucher d'autres publics et élargir votre audience.

3.2. Déléguez la création de votre contenu

Ne créez pas votre contenu seul

Ne créez pas votre contenu seul

Comme vous pouvez le constater, l'optimisation des moteurs de recherche n'est pas une tâche à prendre à la légère.


Vous vous demandez probablement "Comment vais-je pouvoir faire tout cela ?".


Vous n'êtes pas seul.


Il y a des avantages inestimables à créer une équipe qui s’occupera de votre contenu et à apprendre à déléguer les différentes tâches.


Un autre avantage d'avoir une équipe dédiée à la création de contenu c’est que vous pouvez employer des rédacteurs de contenu spécialisés dans les différents aspects de l'entreprise.


Il y a aussi l'option de la collaboration avec une personne qui maîtrise les techniques du référencement et qui pourra faire passer votre contenu au niveau supérieur.


Bien qu'il puisse être tentant de gérer votre contenu vous-même, il est utile d'avoir des perspectives différentes et le regard extérieur d’autres personnes pour empêcher les erreurs de passer à travers les mailles du filet.

4. Audit SEO

SEO Audit

Audit SEO pour contrôler ses performances en référencement

Bien que ces conseils devraient vous permettre d'atteindre la première place du classement, rien n'est parfait la première fois... ni la deuxième, ni la troisième, ni la quatrième d’ailleurs !


C'est là qu'un audit SEO régulier est utile.


Il peut également vous permettre de garder le contrôle si vous avez l'impression que votre référencement s'essouffle.


Un audit SEO est une évaluation de votre site web, qui porte sur sa visibilité pour les moteurs de recherche, et donc sur sa capacité à apparaître dans les SERP.


Il y a quelques informations essentielles dont vous aurez besoin pour réaliser un audit SEO complet, alors passons en revue le guide étape par étape.

4.1. Outils d'audit SEO

Outils d'audit SEO pour analyser ses performances

Outils d'audit SEO pour analyser ses performances

La première chose dont vous aurez besoin pour réaliser votre audit de référencement est un certain nombre d'outils indispensables :

  • Ahrefs Webmaster Tools

Ahrefs a rendu un grand service aux entrepreneurs du monde entier en proposant un outil d'audit SEO complet : Ahrefs Webmaster Tools.


Mieux encore, il est gratuit pour tous ceux qui possèdent un site web !


Il fournit un aperçu général de l’état de santé de votre SEO :

  • Il recherche plus de 100 problèmes courants et donne des conseils sur la façon de les résoudre.
  • Il recueille une liste de backlinks menant à votre site web.
  • Il analyse les mots-clés qui vous apportent le plus de trafic.

Malgré son champ d'application limité, il vous fournit des données très utiles dans les domaines qu'il traite.

  • Google Search Console

Souvent comparé à l'outil Ahrefs, Google Search Console (GSC) est un autre outil gratuit à ajouter à votre arsenal.


Avec l'avantage d’avoir été créé par le moteur de recherche lui-même, l'objectif de GSC est de vous rendre visible sur les SERP.


GSC vous permet de :

  • Confirmer que Google peut trouver et explorer votre page
  • Vérifier l'état de votre indexation et demander une réindexation si nécessaire
  • Afficher les données de trafic
  • Avertir lorsque Google rencontre des problèmes sur votre site
  • Trouver tous les backlinks qui mènent à votre site

En offrant une perspective légèrement différente et interne, Google Search Console fournit des informations précieuses.

  • Pagespeed Insights

Autre invention gratuite de Google, Pagespeed Insights se concentre sur les performances de votre page webet fournit des instructions détaillées sur la façon de les améliorer.


Cependant, avec tout le jargon très spécifique, il peut être assez difficile de comprendre vos résultats. 


Voici donc un guide pour comprendre Pagespeed Insights.

  • GTmetrix

GTmetrix se concentre sur les performances du site et combine les données de Pagespeed Insights et d'un autre outil d'audit SEO, YSlow, pour vous fournir un rapport précis.


GTmetrix offre aussi généreusement toutes sortes de conseils et d'astuces pour que votre site fonctionne de manière optimale.


Malheureusement, la version gratuite est tellement limitée qu’elle est quasiment inexistante, mais GTmetrix propose trois offres tarifaires allant de 10 à 40 dollars (environ de 8 à 34 euros) par mois.


Vous pouvez utiliser ces outils pour effectuer un audit SEO efficace et approfondi.

4.2. Vos Core Web Vitals

Les Core Web Vitals de Google

Les Core Web Vitals de Google

Comme pour votre propre corps, vous devez vérifier régulièrement les signes vitaux de votre site web pour vous assurer que tout fonctionne correctement.


Il existe trois principaux Core Web Vitals :

  • Largest Contentful Paint (LCP):
  • First Input Delay (FID):
  • Ce délai mesure le temps nécessaire pour que l'utilisateur puisse interagir avec votre page.
  • Vous devez le maintenir entre 300 et 100 millisecondes.
  • Pour optimiser votre First Input Delay, utilisez un cache de navigateur, supprimez tout script tiers non pertinent.
  • Cumulative Layout Shift (CLS):
  • Ce paramètre mesure la stabilité visuelle de votre site.
  • Votre CLS doit rester inférieur à 1,0.
  • Pour maintenir votre CLS à un niveau bas, assurez-vous que vos publicités ont un emplacement distinct et défini sur votre page web, que vous n'insérez jamais de contenu au-dessus d'un autre contenu et que vous incluez les attribut size sur vos images et vidéos, c’est à dire les balises qui contiennent le chemin des images que vous souhaitez afficher et qui permettent de gérer des images responsives.

Ces trois facteurs essentiels mesurent la vitesse de votre page et l'expérience utilisateur (UX).


L’UX désigne la qualité de l’expérience vécue par l’utilisateur dans toute situation d’interaction sur votre site.


S'ils ne sont pas conformes aux normes, il est certain que votre classement en souffrira.

4.3. Codes d'erreur

Image de code d'erreur sur les pages web

Image de code d'erreur sur les pages web

Il n'y a rien de plus déstabilisant et de moins professionnel que de cliquer sur un lien, excité à l'idée de ce que l'on pourrait y trouver, et d'être frappé par le message "erreur 404 : page introuvable".


Les "erreurs 302" peuvent être tout aussi désagréables lorsque vous avez mis votre site à disposition sous plusieurs URL, mais que les redirections ne fonctionnent pas. 


Vous pouvez être sûr que l'utilisateur sera rapidement redirigé très loin de votre site.


Les erreurs de liens brisés et redirigés ne ruinent pas seulement l'expérience de l'utilisateur, mais empêchent également les crawlers de pénétrer plus profondément dans votre site, ce qui affecte considérablement votre classement.


Utilisez votre audit SEO pour vous atteler à solutionner ces erreurs.


Deux autres erreurs importantes à surveiller sont les erreurs 4xx et 5xx.


Les erreurs 4xx indiquent qu'il y a un problème du côté de l'utilisateur, qu'il ne soit pas autorisé à accéder à la page, qu'il demande une page qui n'existe pas ou qu'il fasse trop de demandes.


L'erreur 404 "lien brisé" entre dans cette catégorie.


Voici une liste des erreurs 4xx et des méthodes pour les corriger.


Les erreurs 5xx indiquent qu'il y a un problème auniveau du serveur qui empêche une requête d'aboutir.


La Google Search Console rend compte des erreurs 5xx.


En travaillant sur ces erreurs, vous supprimez chaque obstacle entre l'utilisateur et votre page web et vous aidez les crawlers à parcourir votre site, ce qui ne peut qu'améliorer votre classement dans les moteurs de recherche.

4.4. Liens internes et profondeur de la page

Liens internes et profondeur de la page

Liens internes et profondeur de la page

L'importance des liens internes est désormais connue de tous : ils permettent aux moteurs de recherche d'explorer davantage vos pages web pour les ajouter à leur index.


Bien qu'il s'agisse déjà d'une technique de référencement réussie, elle peut encore être optimisée en créant une structure de maillage interne, notamment une structure en silos.


Il existe trois types de structures :

  • Une structure de site web plate est celle où il n'y a que deux niveaux de hiérarchie et où toutes les pages ne renvoient qu'à la page d'accueil.
  • Une structure pyramidale se ramifie continuellement comme une arborescence où votre page d'accueil se divise en catégories, et celles-ci continuent à se diviser.
  • Dans une structure en silos, les pages sont regroupées par thèmes et renvoient à une page centrale thématique qui mène finalement à la page d'accueil.

La structure en silos est devenue la plus prisée, surtout parmi les blogs où elle peut facilement être divisée en thèmes.


Lors d'un audit SEO, vous devez cartographier votre structure en silos et rechercher des moyens de l'optimiser.


Ce faisant, vous serez également en mesure d'évaluer la profondeur de la page.


La profondeur de page est le nombre de clics nécessaires pour aller de la page d'accueil à la page souhaitée.


Bien que cela ne soit pas certain, on suppose que plus il faut de clics pour atteindre une page, moins il est probable qu'un moteur de recherche l'explore.


Vous pouvez également vous renseigner sur les pages orphelines en dressant la carte de vos liens internes.


Il s'agit de pages qui ne sont liées à aucune autre section de votre site, ce qui rend leur indexation pratiquement impossible. 


Ce sont donc des pages potentiellement invisibles pour les moteurs de recherches.

5. Création de liens

Création de liens entre les différentes pages web

Création de liens entre les différentes pages web

La création de liens consiste à inciter d'autres sites web à établir des liens avec votre site, en créant des backlinks.


Cela signifie que lorsque leur site web est exploré, les crawlers trouveront le chemin de votre site, ils l’indexeront et montreront que votre site contient des informations pertinentes, augmentant ainsi son classement.


De plus, cela a le mérite de générer plus de trafic sur votre site !


Il est facile d'ajouter des liens internes et externes à votre site, mais il est plus difficile de convaincre les autres de faire de même.


Deux astuces simples vous permettront de vous lancer avant de passer aux solutions à plus long terme : la technique du Skyscraper et HARO.


Développée par Brian Dean, la technique du Skyscraper vous propose trois étapes simples pour augmenter considérablement le nombre de backlinks vers votre site :

  • Trouvez un élément de contenu lié à votre contenu qui a un nombre suffisant de backlinks.
  • Créez un contenu encore meilleur, plus utile et plus pertinent.
  • Contactez les personnes qui ont créé un lien vers le contenu original et encouragez-les à créer un lien vers votre contenu.

Le deuxième secret de la création de liens est un service appelé HARO, qui signifie "Help a Reporter".


Il s'agit d'une base de données destinée aux journalistes qui leur fournit des sources fiables pour leurs articles.


En contribuant à ce service, vous vous ouvrez à de nombreuses possibilités de création de backlinks.

5.1. Créez des partenariats

Créez des partenariats pour maximiser le trafic sur votre site

Créez des partenariats pour maximiser le trafic sur votre site

Il est extrêmement important de créer des réseaux et de véritables relations avec d'autres entreprises de votre secteur.


Lorsque vous faites cela, vous pouvez cesser de les voir comme des concurrents et les considérer plutôt comme des membres d'une équipe où vous vous aidez mutuellement à progresser, en particulier en ce qui concerne le backlinking.


Sinon, vous risquez d'avoir l'impression d'envoyer constamment du trafic vers d'autres sites web par le biais de liens externes, sans que personne ne vous rende la pareille.

5.2. Utilisez le guest posting

Trois entrepreneures font un brainstorming

Trois entrepreneures font un brainstorming

La pratique du guest posting, c’est-à-dire le fait de publier du contenu en tant qu’auteur invité sur le site web d’un tiers, peut être un excellent moyen d'élargir votre réseau, de gagner en visibilité et d'augmenter le trafic sur votre site.


Cependant, le guest posting peut aider ou nuire à votre référencement.


En effet, les moteurs de recherche tels que Google désapprouvent le guest postingsournois utilisé dans le seul but de créer des liens, ce qui entraîne un risque de pénalité.


Pour éviter cela, assurez-vous que vous vous en tenez à une publication de qualité sur un site qui est extrêmement pertinent pour le vôtre, sans ajouter trop deliens externes vers votre propre site.

5.3. Pages de ressources

Pages de ressources web

Pages de ressources web

Les pages de ressources sont des pages web où sont répertoriés des liens utilessur un sujet spécifique.


Cela consiste à placer vos liens sur les pages de ressources importantes et à les considérer comme des liens pertinents et utiles.


C'est une autre façon d'apporter du trafic et de créer des backlinks.


Pour y parvenir, vous devez d'abord trouver des pages de ressources populaires.


Pour ce faire, il suffit d'effectuer une recherche à l'aide de votre mot clé et de combiner "ressources" ou "liens" avec celui-ci dans votre requête.


Vous pouvez ensuite affiner votre recherche en regardant d'abord les options les mieux classées, puis en trouvant celles qui sont les plus pertinentes pour votre contenu.


Enfin, sollicitez-les.


Certains peuvent trouver que vous êtes le candidat idéal et seront heureux de vous aider, tandis que d'autres auront besoin d'être convaincus.


Une astuce consiste à rechercher sur leur site web les liens brisés et, si vous en trouvez, à le leur signaler. 


Des outils comme Ahrefs, Semrush, Ubersuggest et Moz aident à trouver facilement des liens cassés sur un site.


Reconnaissants pour votre aide, ils seront très probablement heureux de vous rendre la pareille en ajoutant votre lien à leur site.

6. Conclusion

L'apprentissage des meilleures pratiques SEO peut être un peu écrasant en raison de la multitude de ces pratiques.


C'est pourquoi cet article doit être votre guide tout au long du processus, en vous aidant à travers ce long et fastidieux périple.


Voici un bref récapitulatif des principes de base du SEO dont vous devez vous souvenir :

  • Le référencement est contrôlé par le fonctionnement des moteurs de recherche: les crawlers, l'indexation et le classement, chaque étape joue un rôle crucial dans la façon dont vous élaborez votre stratégie de référencement.
  • Soyez vigilant avec vos mots-clés : les mots-clés constituent la base de votre référencement, et grâce à une recherche intensive et à l'aide de certains outils (comme Ahrefs ou SEMRush), ils peuvent propulser votre référencement vers d’excellentes performances.
  • Créez votre contenu en tenant compte à la fois des utilisateurs et des moteurs de recherche, en vous concentrant sur votre marché cible ainsi que sur l'aspect plus technique de votre site web.
  • Réalisez régulièrement des audits SEO 1 à 2 fois par an, pour maintenir votre site à un niveau optimal en utilisant des outils utiles pour évaluer vos Core Web Vitals, vos codes d'erreur et votre maillage.
  • Augmentez votre backlinking en créant des liens et en vous créant un réseau avec d'autres entreprises de votre secteur.

Vous devriez maintenant être sur la bonne voie pour devenir un expert en référencement.

Obtenez votre compte gratuit

systeme.io est 100% gratuit, pour toujours