Comment devenir millionnaire ? 3 piliers à appliquer

devenir millionnaire

Vous voulez devenir millionnaire


Oubliez tout de suite les raccourcis faciles et quasiment impossibles à obtenir, comme gagner au loto. 


D’autant que c’est complètement improductif, car vous ne serez à priori pas en capacité de gérer une aussi grosse somme d’argent.

 

Sans oublier la jalousie maladive que pourraient éprouver certaines personnes de votre entourage.


Pour une personne lambda et sans grands moyens financiers se cache le mot “indépendance financière” avant de penser à devenir millionnaire. 


Nous reviendrons sur ce concept d’indépendance financière dans la suite de cet article. 


Cet article est un résumé de la formation "Objectif Millionaire"


Avant toute chose, sachez que qui que vous soyez, quoi que vous fassiez aujourd’hui, quelles que soient vos origines, vous pouvez toutes et tous réussir à obtenir votre liberté financière. 


Toutefois, cela ne fonctionnera pas uniquement avec le salariat. 


Sans m’étaler sur le sujet, je viens moi-même d’un milieu modeste, ayant été élevé par une mère célibataire, dans un quartier très difficile autour de Paris. 


Alors qu’est-ce qui m’a permis, à moi comme à d’autres, de m’en sortir encore mieux que la classe moyenne ? 


Je dirais qu’il y a deux solutions qui vont réellement impacter votre vie, même si vous ne parvenez pas à devenir millionnaire :

  • Devenir entrepreneur
  • Devenir investisseur

Aujourd’hui, nous avons la chance d’avoir Internet. 


C’est une formidable opportunité pour créer son entreprise en ligne


Alors, oui, cela demande du travail, et la concurrence est de plus en plus rude.


Toutefois, contrairement à une boutique physique, vous n’aurez besoin que de très peu de moyens pour démarrer. 


Il faudra simplement débourser quelques dizaines d’euros pour certains logiciels professionnels.

Argent

La seconde solution est de devenir investisseur. 


Les deux investissements qui se démarquent depuis des décennies sont toujours les mêmes : la bourse et l’immobilier. 


Acheter des actions vous paraît trop risqué ? 


Dans ce cas, l’immobilier vous conviendra davantage. 


Personnellement, je possède actuellement plusieurs appartements avec pour chacun d’entre eux une valeur estimée à  700-800 000 €, dans les pays suivants : France(à Lyon), au Portugal, et en Colombie (pays d’origine de ma femme).


Sans surprise, il vous faudra un contrat de travail stable pour investir dans l’immobilier


Vous êtes dans une situation dans laquelle vous êtes sans emploi, au RSA, au chômage ? 


Rien n’est perdu pour vous. 


Prenez le couteau entre les dents, enchaînez les petits boulots, et épargnez pour créer votre entreprise ou investir dans l’immobilier (gardez idéalement 10 à 15000 € de côté si vous le pouvez). 


C’est tout. Il n’y a rien de révolutionnaire dans la réussite. 


Il s’agit d’aller de l’avant en se formant dans le domaine qui vous intéresse, et de mettre des actions en place, mois après mois, années après années. 


C’est seulement au bout d’un certain temps que vous verrez vos résultats-et votre vie-changer. 


Mes formations vous enseignent les bases de la création d’un business en ligne. 


Votre réussite passe notamment par le “mindset”, qui signifie en Français, état d’esprit.


 Ici, il s’agit d’un état d’esprit positif en toutes circonstances, quelles que soient les épreuves que la vie met en travers de votre chemin. 


Pour finir l’introduction de cet article, je dirais que le plus important dans la création d’un business, même si cela va vous surprendre, ce n’est pas l’argent. 


C’est la liberté.

liberté

1. Premier pilier de la réussite : augmenter votre valeur personnelle et vos revenus

argent

Tout d’abord, la première chose à faire est d’investir en vous. 


Concrètement, cela se traduit par un changement d’attitude générale


On arrête de se plaindre, et on prend conscience que nous avons créé notre propre situation, qu’elle nous semble bonne ou mauvaise. 


Je sais, c’est un petit peu dur à entendre, dit comme ça. 


Toutefois, c’est de cette façon qu’on peut réellement se remettre en question, et commencer à plancher sur sa création d’entreprise.


Voici le schéma classique qu’empruntent la plupart des gens : ils vont à l’école, obtiennent un diplôme, parfois un bon salaire… Et arrêtent d’apprendre, estimant qu’ils en savent suffisamment dans leur domaine professionnel. 


C’est tout le contraire de l’entrepreneuriat, qui réclame un apprentissage permanent. Si vous souhaitez emprunter cette voie, il va falloir vous former toute votre vie, c’est aussi simple que ça.


Si vous débutez et que vous n’avez pas trop de moyens à votre disposition, vous n’êtes pas obligé d’investir tout de suite 1000 € ou plus dans une méga-formation ou un séminaire de folie, non. 


Un moyen très simple pour commencer est de lire des livres de développement personnel et de business


Et je vous rassure, nul besoin d’être un rat de bibliothèque pendant 8 heures par jour !


 Car cette liberté que vous allez trouver en créant votre business en ligne, ou en réalisant des investissements, elle doit être plus qu étroitement reliée à la notion de plaisir. 


Car si vous ne vous amusez pas, vous n’y arriverez pas, tout simplement.


L’idée est, encore une fois, de mettre en place des actions chaque jour, même pendant 5 minutes. 


Si je prends mon cas personnel, moi, Aurélien Amacker, j’étais nul en Anglais avant de partir en Australie. 


Pourtant, apprendre l’anglais 5 minutes par jour m’a permis de faire des progrès considérables. 


Et aujourd’hui d’être bilingue. Vous voyez l’idée ? 


Il suffit de peu de choses pour changer votre vie dans n’importe quel domaine…

Porte-monnaie

Autre aspect extrêmement important : la gestion de vos finances personnelles


Il est important de bien gérer votre argent si vous comptez créer une entreprise. 


L’idéal est d’avoir une épargne suffisante de l’ordre de plusieurs milliers d’euros pour tenir environ un an si vous avez quitté votre emploi. 


Pour l’anecdote, quand j’avais 20 ans, j’ai rencontré un ami dont le père était entrepreneur, et qui possède aujourd’hui une société cotée à plusieurs millions d’euros. 


Et avec cet ami brillant sur le plan intellectuel, nous avions l’idée de créer nos business respectifs.


Pour commencer, nous avons cherché à nous créer un petit pécule. 


Dans notre cas, nous n’avons pas trouvé dame fortune tout de suite, et ce sera sans doute le cas pour vous aussi. 


Et quand bien même, vous pourriez gagner beaucoup d’argent, cela ne signifie pas que vous serez en capacité de bien le gérer, et vous mettre à l’abri du besoin. 


En effet, des tas de gens, notamment célèbres, ont gagné énormément d’argent, sans pour autant parvenir à en mettre de côté. Tout simplement parce qu’ils l’ont cramé dans un train de vie dispendieux et luxueux. 

2. Deuxième pilier de la réussite : devenez entrepreneur

Travail

Le second pilier de la réussite va être de créer votre entreprise


Nous verrons plus loin une méthode que j’utilise personnellement pour avoir 100 % de réussite à chaque fois que je crée un business


Mais commençons par le commencement.


 Pour rappel, je suis expatrié au Portugal avec ma femme, et nous dépensons chaque mois 4500 € à deux, ce qui reste un petit montant par rapport à ce que rapporte notre business.


Si cela paraît élevé pour certaines personnes, ce n’est pourtant pas un chiffre délirant, loin de là. 


Nous menons une existence confortable, avec un grand appartement que nous louons dans le centre de Lisbonne, mais sans non plus avoir un train de vie extravagant. 


Tout ça pour dire que toute entreprise que vous créez n’est pas obligée de vous rapporter énormément d’argent. Encore une fois l’important, c’est que cela colle à vos objectifs personnels, et que vous soyez libre et heureux.


En toute transparence, nous pourrions dépenser plus, car mes business en ligne et en dur me rapportent pratiquement 20 000 € de bénéfices par mois


Bien plus que n’importe quel salarié enfermé dans sa tour d’ivoire dans le quartier de la défense à Paris. 


Voici mes business respectifs en ligne :

  • Un site internet sur comment apprendre l’anglais (vendu récemment à un entrepreneur en léguant l’intégralité du chiffre d’affaire)
  • Un logiciel pour créer un business en ligne : systeme.io
  • Du coaching pour entrepreneurs

Ajoutez à cela mes investissements dans l’immobilier, et vous avez ici 3 systèmes sur 4 qui permettent de générer des revenus en automatique


C’est exactement ce que vous devez viser à moyen/long terme. 


Même si, au début de votre aventure entrepreneuriale, vous n’aurez pas vraiment d’autre choix que de mettre joliment les mains dans le cambouis. 


Pour encore une fois être totalement transparent avec vous, démarrer votre entreprise est un travail de longue haleine.


Vous allez constater au démarrage de votre activité que, pendant que vos amis et votre famille touchent un salaire avec tickets restaurants et autres avantages inclus. 


Vous allez de votre côté bosser des heures, parfois sans avoir de résultats immédiats.


 Et c’est tout à fait logique. En fait, ce qu’il faut comprendre, c’est que l’entrepreneuriat est une mécanique totalement différente du salariat. 


Toutefois, quand votre boîte tourne bien, je peux vous assurer que vous allez avoir la sensation de vous retrouver au volant d’une voiture de sport ! 


Tandis que les personnes qui continuent à suivre la voie classique du travail seront limités dans leurs choix de carrière… Et dans leur finances.

Voiture de luxe

Maintenant, pour entrer dans le vif du sujet, voici la phrase clé à suivre pour être certain de gagner de l’argent avec son business : choisir un domaine dans lequel des entrepreneurs gagnent déjà des sous ! 


L’équation est en fait très simple : problème rencontré par x personnes = résolution de problèmes par des entreprises. 


Et plus le problème rencontré est gros, plus les gens seront prêts à payer cher pour trouver une solution. 


De votre côté, vous allez logiquement gagner beaucoup d’argent.


L’idée n’est pas de réinventer la roue. 


Si on prend l’exemple d’un restaurant, l’objectif n’est pas nécessairement de créer un plat que personne n’a jamais goûté. 


Car, dans ce cas, vous risqueriez deux choses :

  • Les gens ne goûteront pas ce plat
  • Les gens trouveront ça extrêmement mauvais

Je caricature un peu, mais le conseil que je peux vous donner, c’est de partir sur une valeur sûre : création de pizzeria, burgers, frites… En clair, tout ce que les gens aiment ! C’est simple : c’est votre marché qui décide, pas vous.


Ici, nous avons pris l’exemple de la cuisine, où généralement, les restaurateurs travaillent comme des dingues. 


Mais vous, de votre côté, quel est votre intérêt à travailler autant, au-delà de l’argent généré ? 


Voulez-vous travailler 70h par semaine à la sueur de votre front (ce qui est tout à fait respectable) ? 


Ou est-ce que vous voulez avoir davantage de temps pour profiter de vos enfants, de votre famille etc. ?


Internet vous offre cette liberté grâce aux revenus récurrents/passifs


Le principe, c’est quoi ? Tout simplement de lancer un programme en ligne, et de le vendre en automatique sur un site internet. 


Dans ce cas, pas besoin de votre présence derrière un écran d’ordinateur. Bien sûr, vous aurez peut-être au début la nécessité de devoir répondre aux clients. 


Sachant que vous avez même la possibilité de déléguer cette tâche.


Interrogez-vous ensuite sur les marges que vous voulez faire, combien vous voulez gagner mensuellement, si ce business vous permet d’être libre géographiquement, etc. 


Vous êtes libre de choisir ce que vous voulez. 


C’est un modèle un peu différent, mais il existe aussi le business de freelances, qui consiste à travailler de manière active depuis votre ordinateur. 


J’ai moi-même dans mon équipe de travail des freelances qui travaillent dans le monde entier. 


Et s’ils continuent à échanger leur temps contre de l’argent, ils ont au moins supprimé deux contraintes inhérentes au salariat : les problématiques géographiques et hiérarchiques.

3. Troisième pilier de la réussite : devenez investisseur dans l’immobilier

Maison avec Belle-vue

Vous avez désormais créé votre entreprise rentable


Cependant, les choses ne vont pas s’arrêter là, car vous allez être confronté à de nouveaux problèmes. 


Bienvenue dans la vie d’un entrepreneur ! Vous allez désormais devoir diversifier vos revenus


Comme le dit l’adage, il est important de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier.


C’est souvent à ce stade que vous allez commencer à vous constituer une véritable indépendance financière, avec les revenus générés par vos biens immobiliers. 


En quelques mots, le principe de l’indépendance financière est très simple : gagner des revenus sans être obligé de travailler de manière active


En clair, si vous ne travaillez pas pendant un mois, vous continuerez à percevoir les loyers de votre locataire.


Pour que ce soit plus parlant pour vous, on va prendre mon exemple, avec les investissements que j’ai réalisé dans l’immobilier. 


Le gros avantage de l’immobilier ? Vous investissez avec l’argent des autres ! 


Plus concrètement, tout le monde ou presque connaît le principe (sans toutefois toujours le mettre en application) : vous vous rendez dans un établissement bancaire et vous demandez à faire un crédit pour acheter un bien immobilier.



 Ici, on ne parle pas d’acheter sa résidence principale, mais bien de faire de l’investissement locatif. 


Le principe est très simple : une fois votre maison, votre appartement, ou votre garage acheté, vous devez trouvez un locataire qui va rembourser le crédit à votre place.



Idéalement, celui-ci devrait vous permettre de gagner de l’argent en surplus, qui finira dans votre poche chaque mois. 


C’est ce qu’on appelle avoir un cash-flow positif.


Disons par exemple qu’il vous reste 100 € par mois pour vous, après déduction des impôts, du montant du crédit, et des différents frais associés. 


Pendant ce temps, là, plus le temps passe, plus votre bien prend de la valeur (par exemple, un appartement acheté à Lyon prend 5 % d’augmentation dans le quartier côté de Bellecour). 


Et devinez quoi ? 


De votre côté, vous vous enrichissez, même si la valeur de votre appartement ne se présente pas sous forme de cash sur votre compte. 


C’est ce qu’on appelle l’effet de levier.

Pyramide

Mais avant d’obtenir ce type de résultat financier, comment fait-on pour trouver un bien rentable ?


 En soi, la mécanique de l’immobilier est relativement simple à assimiler, même s’il faut respecter certaines règles pour être sûr d’obtenir un bien rentable :

  • Connaître le prix au m2 par rapport au marché dans lequel vous investissez : par exemple, pour une ville Française moyenne comme Saint-Etienne, le prix moyen du m2 est de 1000 €. Il faudra donc tenir compte de cette fourchette si vous comptez investir dans cette ville, et ne cibler que les biens qui sont égaux ou inférieurs au prix du m2 défini;
  • Acheter un bien dans un quartier en développement, côté, et non pas en déclin. Car dans ce dernier cas de figure, vous auriez du mal à louer et revendre votre bien par la suite.

Ensuite, le calcul de rentabilité s’effectuera de la manière suivante : ce sont les revenus annuels générés par le bien, divisés par le coût total d’acquisition (incluant frais d’acquisition et de rénovation). 


Et comment on recherche le bien, au juste ? De manière claire et concise. 


Vous avez une liste de critères en tête, dont ceux dont nous venons de parler, et vous les mettez en application quand vous effectuez une recherche de bien.


De cette manière-là, vous n’avez pas besoin de visiter 100 biens à la suite. Vous savez déjà où vous voulez aller, et par conséquent, vous éliminez les logements “indésirables”. 


Quand vous avez trouvé un appartement intéressant sur un site comme Le bon coin, par exemple, rendez-vous sur place pour voir les choses de plus près. 


Si quelque chose ne vous plaît pas, ou n’était pas présenté dans l’annonce, n’hésitez pas à le faire savoir au vendeur ou à l’agent immobilier


Interrompez même la visite, s’il le faut !


L’idée, c’est que vous visitiez ce bien avec des yeux d’investisseurs, et non pas avec des yeux d’acheteurs. 


Car, dans ce dernier cas, vous risqueriez de laisser les émotions prendre le dessus. Or, il faut absolument rester rationnel lors d’un achat destiné à l’immobilier locatif. 


C’est ici que réside la clé du succès de vos futurs investissements immobilier, sachez le.


Quel type d’investissement réaliser ? 


On ne va pas se mentir : la crise du Covid-19 a fragilisé le boom des locations saisonnières


Sans aller jusqu’à dire que c’est fini, je vous conseillerai surtout de faire preuve de prudence en fonction de l’endroit où vous investissez. 


Ne misez pas tout sur une mise en location de type Airb'n'b. 


Le modèle fonctionne et fonctionnera encore dans les années à venir. 


Simplement, attendez-vous peut-être à une baisse notable de l’afflux touristique, au moins jusqu’à la disparition complète du Coronavirus dans nos vies.

Covid-19

Malheureusement, la location standard (nue ou meublée), qui consiste souvent à acheter un appartement dans une grande métropole pour y loger un étudiant, un actif, ou une famille, a également pris du plomb dans l’aile. 


Je vous rassure toutefois, car l’immobilier, sous toutes ses formes, fonctionne et fonctionnera toujours. Et pour cause : les gens ont et auront toujours besoin de se loger. 


Simplement, la crise de 2020 a menacé des dizaines de milliers d’emplois, et certaines personnes seront probablement plus en difficulté pour payer leur loyer.


Et enfin, une autre solution que je n’ai toutefois pas expérimenté moi-même, consiste à faire de l’achat-revente en immobilier


Si vous vous en sentez capable, que vous avez les moyens de déléguer la partie travaux, ou que vous êtes bricoleur, cela peut vous correspondre. 


Dans ce cas de figure, le principe consiste à remettre en état un bien délabré après l’avoir acheté en dessous du prix du marché. 


Pour ensuite le revendre rapidement et empocher une belle plus-value


Oui, c’est possible, même en France !


Pour finir, il existe certainement des dizaines de façons de faire de l’immobilier. 


N’étant pas un expert absolu du domaine, je vous ai présenté ici les principales méthodes pour commencer à investir dans la pierre et vous constituer au fil des années un joli patrimoine immobilier. 


Vous pourrez évidemment le léguer à vos enfants par la suite. Et ça, ce n’est pas négligeable.

4. Conclusion

J’espère que cet article vous aura vraiment aidé pour démarrer votre entreprise, qu’elle soit physique ou en ligne. 


Même chose si vous souhaitez investir dans l’immobilier pour commencer à diversifier vos revenus. 


Toutefois, j’aimerais ici que l’on se rencontre sur l’essentiel, à savoir la vie en elle-même. 


Attention, je ne compte pas ici me transformer en gourou du développement personnel, mais simplement vous faire prendre conscience que tout cela reste un job. 


Un travail plaisant, certes, qui vous fait éviter les bouchons le lundi matin, qui vous permet de partir en vacances quand vous voulez, qui vous donne la possibilité de faire un gros “fuck” à votre patron si vous avez affaire à un con, et j’en passe…


Le truc, c’est tout bonnement d’apprécier ce qu’on a. 


Oui, votre vie n’est certainement pas parfaite, la mienne non plus d’ailleurs, même avec des revenus importants. 


Tout comme celle des réseaux sociaux, qui donnent une image biaisée de la réussite. 


L’homme, de manière générale, veut toujours plus que ce qu’il a déjà. 


Sachez que même si c’est le titre de cet article, vous n’avez pas forcément besoin de devenir millionnaire pour être heureux.

trinquer

À titre personnel, qu’est ce qui me rend heureux ? 


Passer du bon temps avec ma femme et ma fille, être fatigué après avoir fait une bonne séance de sport, faire du vélo dans les rues de Lisbonne… 


Il a été prouvé dans une étude qu’au-delà de 5000 € de revenus, le bonheur n’augmente pas.


Je veux bien le croire. Enfin, n’allez surtout pas penser qu’avoir de l’argent supprimera tous vos problèmes comme par magie. 


Car des des difficultés à surmonter, vous en aurez toute votre vie. 


Pour finir, l’idée c’est que vous devez être heureux maintenant, quelles que soient les circonstances. Et non pas conditionner votre bonheur à des choses matérielles.


En résumé, créez votre business, investissez dans l’immobilier, amusez vous, professionnellement parlant. Tout en vous accordant du temps pour vous, et en vous ouvrant aux autres. 


La clé du bonheur réside dans l’équilibre de votre vie professionnelle et personnelle


Et devinez quoi ? 


En lisant cet article, vous êtes sur la bonne voie...


Pour aller plus loin, découvrez la formation "Objectif Millionaire"